Biographie


Français

antony-duff-portrait-NBNé en 1954, Antony Duff commence des études aux Beaux-Arts de Camborne (Cornouailles) puis l’appel de la mer étant plus fort, il abandonne les études pour partir à l’aventure. Equipier sur des voiliers privés en bois de 25-30 mètres, il sillonne les Caraïbes, la Méditerranée, Dubai, Hong Kong, fait des traversées de l’Atlantique. Puis il créé une école de voile et de planche à voile à Portscatho et pratique le windsurfing en compétition internationale pendant 6 ans.

Arrivé dans le Narbonnais en 2004, un peu par hasard, poussé par les vents de l’aventure, il a un coup de foudre pour cette nature sauvage, la sécheresse, la chaleur, le ciel si bleu, la poussière, les fleurs, l’intensité de la lumière, les couleurs et le vent, toujours ce sacré vent. Depuis longtemps amateur de photographie, c’est encore la nature et sa luminosité qui l’attirent et le séduisent. C’est surtout dans la vigne, et plus particulièrement dans les ceps de vigne aux formes tourmentées qu’il puise ses créations. Un bois à la fois souple et dur comme le fer, à l’image de ce pays cathare buriné par sa propre histoire.

Antony Duff vient de Cornouailles, à deux pas de la mer. Le pays du sel, des embruns, des vagues, du vent, beaucoup de vent, et bien sûr de la pluie, une pluie horizontale. Le pays de la nature à l’état brut. La bataille des plantes et des êtres humains contre les éléments, souvent totalement déchaînés, l’ont toujours impressionné. Là-bas, il ramassait des morceaux de bois sur les plages pour les sculpter. Il a toujours aimé travailler le bois.

English

antony-duff-portrait-NBBorn in 1954, Antony Duff began studying Fine Arts in Camborne (Cornwall) and the call of the sea being stronger, he left school to go on an adventure. Crewman on private yachts wood 25-30 meters, he traveled the Caribbean, the Mediterranean, Dubai , Hong Kong, made ​​Atlantic crossings. Then he created a sailing and windsurfing school in Portscatho and practice ​​international windsurfing competition for 6 years.

He fetched up here near to Narbonne in 2004, somewhat on a whim, driven by the wind and a sense of adventure. He was immediately struck by the countryside, the dryness, the heat, the blue-blue sky, the dust, the flowers, the intensity of the light, the colours and, the wind, yet again the wind. A landscape of such diversity, enormously inspiring.

Antony Duff comes from Cornwall, right next to the sea. The salt, the spray, the waves, the wind, a lot of wind and yes, the rain, horizontal rain. The wind up there is as strong as here, but more violent. The raw power of elements. He used to collect and sculpt driftwood from the beaches. He has always enjoyed working with wood.
The eternal struggle of plants and man against the elements has always impressed him, elements at times totally out of control. It is here in the Midi, a landscape dominated by vines, garrigue and maquis, where the plants are bent, twisted and tortured by the elements, that he finds the material for his creations.

Loading